L’élevage

Banc de truitelles

Petite truite deviendra grande !

Nous élevons nous-mêmes nos truites dans l’eau pure du Doux. Nous recevons les truitelles en automne à environ 10 cm. Nous les faisons ensuite grandir jusqu’à ce quelles atteignent la taille suffisante pour être consommées. Une truite arc-en-ciel de 300 g est âgée d’environ 12 à 18 mois. Il faut un an de plus pour obtenir une truite fario de la même taille !


Nos poissons sont nourris avec des aliments haut de gamme, sans OGM, riches en protéines et à faible teneur en matière grasses. Pour leur confort, ils sont nourris 2 fois par jour. Nous ne cherchons pas à obtenir une croissance rapide car c’est au détriment de la qualité de la chair.

Nous préférons agir sur le confort et le bien-être de nos poissons pour qu’ils ne soient pas malades plutôt que d’utiliser des produits médicamenteux. Cependant il est parfois nécessaire de les débarrasser des microparasites et bactéries qui se développent sur leurs branchies quand l’eau se réchauffe. Pour cela nous exposons nos poissons à un bain à l’eau oxygénée.

Quand les truites sont arrivées à la bonne taille, elles sont transférées vers les parcours de pêche au fur et à mesure des besoins. Elles peuvent ensuite rester plusieurs mois avant de se faire pêcher voir plusieurs années pour les plus malines. Elles ne sont alors plus nourries artificiellement et doivent apprendre à se débrouiller toutes seules. Elles chassent les insectes, les crustacés et les petits poissons présents dans les parcours de pêche, et retrouvent ainsi leur instinct sauvage.


Aux truites d’Andaure, nous élevons trois espèces différentes de salmonidés.

La truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss) est la truite la plus élevée en France car c’est la plus facile à maintenir en pisciculture. Elle est originaire d’Amérique du Nord. Elle est très vorace, a une croissance rapide et elle est peu sensible au stress et aux maladies. Sa chair est de bonne qualité. C’est un poisson très combatif au bout de la ligne.

L’omble de fontaine (Salvelinus fontinalis) appelé à tort saumon de fontaine est aussi originaire d’Amérique du Nord. Il vit dans les petites rivières fraiches de la façade Atlantique. C’est un poisson qui a une très belle robe. Sa croissance est plus lente que sa cousine la truite arc-en-ciel et il est plus sensible au stress et aux maladies. Par contre sa chair est beaucoup plus fine et savoureuse.

Enfin la truite fario (Salmo trutta) est la truite autochtone. C’est celle que l’on trouve dans nos petites rivières aux eaux pures et fraiches. C’est la plus difficile à élever. Sa croissance est lente et elle est très sensible au stress. Elle n’aime pas l’eau chaude. Sa chair est comme celle de l’omble de fontaine, fine et savoureuse.

Les grandes truites saumonées sont des truites arc-en-ciel âgées de 3 à 4 ans. Elles reçoivent un aliment enrichi en carotène (proche de celui que l’on trouve dans les crevettes) qui permet de colorer leur chair en rose.

Comment les reconnaitre ? Regardez les points qui sont sur leurs flancs (cliquez sur les photos pour les agrandir) :

Points noirs = Truite arc-en-ciel
Points jaunes et points rouges = Omble de fontaine
Points noirs et points rouges = Truite fario